Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: dim 29 Mar 2015

Affaire HABRE / COMMUNIQUE DE PRESSE

 

L’opinion nationale et internationale a appris le verdict dans le procès des co-accusés de l’affaire Habré. Une vingtaine de personnes ont été sélectionnées par les ONG et le régime DEBY pour servir à cette mascarade judiciaire.

 

Nous relevons l’absence à ce procès de tout représentant des Chambres Africaines Extraordinaires, qui se sont contentées de prendre acte de la décision du Tchad qui les a déclarées, en quelque sorte, persona non grata au Tchad, et ce, après le refus d’exécuter la quatrième commission rogatoire ayant pour but justement d’entendre plusieurs des personnes co-accusées.

 

  • Refus de respecter sa signature après l’Accord de coopération judiciaire avec le Sénégal.
  • Refus de respecter son obligation de coopérer découlant de nombreuses conventions internationales.
  • Refus d’exécuter des mandats d’arrêt contre des personnes présentes dans la capitale parce que proches ethniquement ou ayant des liens d’alliance avec la famille DEBY, ou encore ayant de nombreux parents dans l’armée ou travaillant étroitement avec lui.
  • Refus de faire convoquer des personnes comme Goukouni Weddeye, qui ont déclaré leur refus vouloir répondre aux convocations des CAE.
  • Refus d’Idriss Deby enfin malgré sa fanfaronnade, de répondre positivement à la convocation des CAE.

En refusant d’envoyer un représentant assister à ce procès qui n’avait pas sa raison d’être juridiquement, du fait de la création des CAE, les juges des CAE se sont démarqués d’une procédure illégale et grossière contre les co-accusés. 

La condamnation à perpétuité de la majorité des personnes cache que certaines personnes comme M Zakaria Berdeï, demandé par les CAE ont été complètement extraites de la procédure et donc pas condamnées. 

L’objectif de cette condamnation à perpétuité est d’influencer la position des juges des CAE. Dès que le verdict concernant le Président Habré sera donné, Idriss DEBY graciera toutes ces personnes, c’est le schéma préparé et arrêté. 

Avec beaucoup d’arrogance, Reed Brody a déjà annoncé dans une interview, une condamnation à perpétuité pour le Président Habré, histoire de nous réaffirmer que dans l’affaire Habré c’est lui et les puissances occidentales qui le financent qui décident, les juges et autres autorités sénégalaises ne sont que de simples exécutants. Autre preuve, s’il le fallait, le mépris et le non-respect qu’il affiche par rapport à la décision du CNRA portant interdiction de filmer et diffuser le procès, oubliant que l’ensemble des médias opérant au Sénégal restent soumis à l’autorité du CNRA.


La cellule de communication

Fait à Dakar, le 29 mars 2015

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter