Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: sam 8 Déc 2012

Bruit de bottes dans le Tibesti : le MACT du Dr. Ali Ordjo HEMCHI ouvre le front

Alors qu’il se trouvait encore en visite de travail en France, visite que beaucoup d’observateurs ont déjà qualifié d’échec cuisant et humiliant pour la diplomatie tchadienne, Idriss Deby Itno a dû apprendre la création officielle d’un mouvement politico-militaire dans le nord du Tchad, précisément dans le Tibesti.

Le mouvement d’action pour le changement au Tchad en abrégé MACT est dirigé par le Dr Ali Ordjo Hemchi (photo), économiste, bien connu du milieu universitaire tchadien où il a enseigné pendant plusieurs années. Le Président du MACT est aussi connu pour ses faits d’armes car il a activement participé à la rébellion de l’Est du Tchad au sein de l’UFDD où il a été l’un des dirigeants le plus influent. Nous reviendrons sur l’identité et le parcours du Dr Hemchi. Pour l’heure, voyons comment cette nouvelle a été accueillie à Paris, Ndjaména et ailleurs en Afrique.

Inutile de vous dire qu’à Paris, le communiqué de presse du MACT a réveillé plus tôt que prévu certains individus qui ont déjà passé une nuit difficile avec un Deby enragé entre leurs murs. L’un d’eux, réveillé par son téléphone, s’est même exclamé en sautant de son lit : « mon Dieu, un malheur ne vient jamais seul ».

A l’ambassade, le personnel et la délégation qui accompagne Deby pour le rendez-vous avec le MEDEF essayent d’afficher une bonne mine, malgré le froid, malgré la tacle Hollandaise d’hier à l’Elysée et malgré cette gifle matinale du MACT. Une grande scène d’hypocrisie qui mérite d’être immortalisée sur une toile pour l’histoire. Evidemment, point de commentaires sur le MACT … pour le moment.

Au MEDEF, sans aucune surprise, ce fut véritablement lamentable. La délégation d’Idriss Deby bien huppée se croirait se rendre à un banquet. Elle est arrivée les mains vides, aucun dossier pour présenter le plan de développement économique, les opportunités qu’offre le Tchad, pays pétrolier, en paix et sécurisé sur ses frontières, en chantier, Etat démocratique.
Les échanges furent élémentaires, teintés de civilités et très superficiels. L’allocution d’Idriss Deby a été entrecoupée comme d’habitude de pesants « heu, heu, heu » et de « en fait disons » laissant pantois les représentants du MEDEF qui ont bien voulu assister à ce spectacle. Car franchement, comment pourrait-on le qualifier autrement quand les rôles s’inversent, c’est à dire qu’au lieu de présenter les opportunité du Tchad, Deby et sa délégation deviennent observateurs et apprennent des choses sur leur pays.

A Paris, l’opposition active contre le régime MPS a mis tout en branle pour dénuder le Sultan Deby Itno de son déguisement de démocrate respectable. En outre, elle a aussi favorablement accueilli la sortie officielle du MACT. Cependant, elle cherche à en savoir plus et attend avec impatience que les choses se développent rapidement et prennent forme. « La pression interne et externe sur le régime apatride de Ndjaména est à son summum, un peu de tirs de Madatt au-dessus des têtes de la soldatesque de Deby et tout volera en éclats en quelques semaines », affirme un membre très en vue de cette opposition.

A Ndjaména, l’atmosphère est très lourde, les nouvelles qui parviennent d’outre Atlantique ne présagent rien de bon pour le régime des Itno et leurs dougourous. François Hollande est le nom le plus cité en Zaghawa ces dernières 48 heures. Puis le MACT qui surgit brusquement au sommet du Tibesti, du Tchad et du Sahara, à une altitude de 3.445 m sur l’Emi Koussi. Ca fait un peu trop pour des gens qui ne voient pas loin de leur nez et qui vivent l’angoisse au quotidien depuis la fin tragique de leur Guide Khadafi. Le grand Nord les hatent, ils doivent maintenant s’y resoudre à faire face ou à plier bagages.

Le retour de Deby à Ndjaména s’annonce déjà très sobre. Aucune festivité n’est prévue pour l’accueil du Général tchadien qui rentre bredouille de la chasse. Comparativement à son homologue Ivoirien Alassane Ouattara qui était au même moment en France, reçu à l’Elysée avec tous les honneurs (malgré les clivages politiques) dont un tête-à-tête avec le Président Hollande, et qui rentre avec des promesses fermes d’aide de 8,6 milliards de dollards pour avoir soumis avec succès aux investisseurs un plan de développement économique fiable pour la période 2013 – 2015.

Deby le cancre va t-il s’empêtrer davantage dans la malheureuse histoire de l’arche de zoé ? Dira t-il à dieu au Mali face à la menace du MACT dans le Tibesti ? Va t-il solliciter le départ accéléré des forces françaises basées au Tchad ? Quelle sera la conséquence immédiate de sa virée parisienne sur ses relations avec la France ? Sans oublier la Libye qui attend l’occasion opportune pour lui rendre la monnaie pour son soutien militaire à Khadafi et le Soudan d’El Béchir qui l’accuse ouvertement d’avoir tenté de lui planter un couteau au dos. Il y a sérieusement de l’électricité dans l’air, les travailleurs grèvistes doivent être vigilants et éviter de se faire électrocuter. Lire la suite sur Ambenatna
La Rédaction d’Ambenatna

À propos de l'auteur

Visualisation 4 Comments
Exprimez-vous
  1. nouvelles adhésions au MACT,deux anciens journalistes ,tous deux anciens membres des bureaux exécutifs respectivement l’un de l’UFDD et l’autre de l’UFCD avec centaines des combattants ont quitté les pays avoisinants du Tchad pour rejoindre le Mouvement MACT,NOUS taisons leurs noms pour des raisons secrétaires parce qu’ils ne sont pas encore arrivés sur sur le terrain. NOUS LEURS FÉLICITONS AUX BRAVES COMBATTANTS DE LA CAUSE NOBLE.BRAVO…BRAVO….

  2. imran dit :

    ce qoi mact ce maccabe ali ordjo ….. Pr deby dormez tranquille car le tibesti du derde Chahay grand pere d,abdraman Salah est avec vous rien ne se passera avec ces maccabes

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter