Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: mer 8 Mai 2013

Le diabolique plan hégémonique d’Idriss Deby contre les pays voisins du Tchad

ENQUÊTE – Le président tchadien Idriss Deby Itno multiplie, ces derniers temps, toute une kyrielle de gesticulations et de subterfuges militaro-diplomatiques pour se tailler une carrure d’acteur incontournable tant en Afrique centrale qu’en Afrique de l’ouest. En fait, il rêve de devenir le leader, non seulement de la sous-région Cemac, mais par-dessus tout de remplacer son mentor, le ci-devant « roi des rois » et « guide » libyen Mouammar Kadhafi. Ses pathétiques pantomimes ne parviennent en tout cas pas à masquer sa peur grandissante – qui se révèle chaque jour un peu plus aux yeux du  public – d’être déboulonné de son pouvoir autocratique dans son propre pays, à cause de sa stratégie de déstabilisation des pays entourant le Tchad. Enquête.

Un plan diabolique d’Idriss Deby contre la Libye-Photo-MACT/Montage

En dépit de sa constante et pétaradante présence sous les feux de la rampe de l’actualité militaire internationale, d’inquiétantes menaces internes planent pourtant – à l’intérieur du Tchad – sur le généralissime- président-Sultan Idriss Deby Itno et son régime.

Si sa calamiteuse gestion du pouvoir, notamment face à ses adversaires politiques,  gênent au plus haut point le potentat tchadien, ce sont surtout ses sinistres manœuvres  mettant en péril la nouvelle Libye, qui commencent à être dévoilées au grand jour. Ce qui empêche, bien évidemment, le locataire du Palais Rose de trouver le sommeil ces derniers temps.
Conséquence : Idriss Deby panique et nage en pleine sinistrose. Et quand on est dans ce genre d’état mental, il ne reste plus qu’à criailler aux oreilles de la communauté internationale en jouant les victimes, ou carrément d’inventer des coups d’état imaginaires !
 Il faut le reconnaître : l’homme de N’Djamena est loin de maîtriser la situation !
 
Activisme multiforme

 Toute l’Afrique a sursauté en direct vendredi 26 avril dernier quand Idriss  Deby a accusé de manière tonitruante, à travers les ondes de  la chaîne Al-jazzera, les autorités de la Transition libyenne d’abriter des « mercenaires » tchadiens s’activant, selon lui,  à le déstabiliser. Cette stratégie de stridentes vociférations n’était en fait qu’une manière cynique et malicieuse, de masquer sa détermination sournoise de sponsoriser des actions militaires contre la Libye, en vue d’une revanche des pro-Kadhafi.

Ceux des Africains qui ont de la mémoire, se rappelleront sans peine de l’engagement clairement affiché du  président tchadien – à l’époque du début du soulèvement des insurgés libyens –par le déploiement d’importants moyens logistiques et humains pour prêter main forte jusqu’au bout au « Guide » de la Jamahiriya Arabe Libyenne.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter