Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe

NOTRE WEB TV

Posté par La Rédaction ce samedi, novembre 17th, 2012 avec 1 Commentaire

En construction

 

Désolé, cette page n’existe pas encore, mais , j’y travaille…
Visualisation 1 Comments
Exprimez-vous
  1. Dan dit :

    Traduction (arabe > frane7ais)Saison brouillage e0 N Djamena, of9 ccemenomr? Et comment il a commence9? Pourquoi ccemenomr?Le septie8me:Ou continuer e0 suivre dans cet e9pisode, l objet d une analyse des chiffres de la deuxie8me cate9gorie, qui se compose de: Odoma par Dieu et le fils d Omar Sheikh Ahmed et que les gare7ons Dieu. c9galement dans l e9pisode pre9ce9dent.deuxie8me personnels, qui portent l essentiel de la responsabilite9 historique de la deuxie8me cate9gorie dans notre e9valuation est M.: Cheikh Ibn Umar pourquoi?Premie8re: M. Cheikh Umar au niveau de la personne, est conside9re9 comme un mode8le de nationaux de bons moments sont: Ibrahim Ob_h et ante9rieures Jlabo Hf4tel et le Dr Bono et Joseph Toghimi et Ibn Oumar Mahamat Saleh.Cet homme est un pre9pose9 intellectuelle ide9al ou Ieksh Malheureusement, jusqu e0 maintenant, a consacre9 sa vie entie8re au service de ce pays afflige9, lorsque imme9diatement apre8s avoir termine9 son universite9 ont rejoint le mouvement: le Front de libe9ration nationale du Tchad FROLINA aile fin: Ahmad Aghbash authentique et e0 la suite de la force de caracte8re ge9nie Aghbash re9elle et en l organisation a pu recueillir la majorite9 des tribus arabes et arabise9s au Tchad dans l organisation d un syste8me unifie9 Cheikh n a pas pu e9merger et se de9velopper dans Basmath efficacement dans l organisation en raison de la tyrannie des caracte9ristiques inhe9rentes sur les e9ve9nements de l organisation.Quand il a e9te9 nomme9 ministre de l e9ducation au Tchad dans l e8re du gouvernement d union nationale dirige9 par M.: Qokny et Dai dans les anne9es quatre-vingt au de9but de8s que je suis entre9 dans ce gouvernement dans une guerre civile e0 N Djamena, qui est connu sous le nom de guerre neuf mois dans l histoire politique du Tchad aujourd hui, et la chute de ce gouvernement dans son ensemble 7 6 en 1982 par les forces de M.: Hussein Habre9, qui n a pas pu eatre mis perceptions et les strate9gies de Sheikh ou la philosophie de l e9ducation et l e9ducation dans le pays comme le Tchad, qui a mis le Dr Taha Hussein, l c9tat e9gyptien.En 1982, une longue chute du gouvernement d unite9 nationale le chef a e9te9: une ve9ritable mort subitement dans un accident d un avion dans le sud du Tchad, qui a mis Cheikh devant les responsabilite9s de gravite9 vers l he9ritage de la fin, qui a re9uni cette capacite9 de re9gulation de re9glementation haut Fbaattabar Les qualite9s telles que la culture, l ide9alisme et l inte9grite9 et national et la proprete9 des mains et la langue appre9cie9 par Cheikh n ont pas ne9cessairement de cre9er lui une figure de proue d un excellent spectacle comment l organisation des divisions et des conflits de leadership entre les clans diffe9rents cadres de l organisation en raison de l absence d une personne avec les attributs de son fondateur, le regrette9 pauses Sheikh lutte contre le gouvernement du pre9sident Habre9, qui a pris le pouvoir au Tchad, la partie qui est reste9 fide8le e0 lui de l organisation au sein de la structure du gouvernement d unite9 nationale dans le nord du Tchad avec l appui de Libby.Au milieu des anne9es quatre-vingt-colonel Kadhafi a tente9 d utiliser le cheikh pour re9gler des comptes contre M.: Qokny et Dai, qui avait e9mis un de9cret visant e0 expulser les forces libyennes au Tchad en 1981.Mais ruse9 M.: Qokny de ces re9gimes au de9but he2ter tire9 le tapis sous les pieds de tout Kadhafi et le cheikh, pour la reconnaissance du gouvernement de Habre9 et de donner des ordres aux contribuables en vertu de rejoindre le Hibri gouvernement sans conditions et par Radio France appel te9le9phonique international de Tripoli, la Libye, qui a inflige9 les autorite9s libyennes embarrasse9 grande, mais aggrave9 quand j ai essaye9 les autorite9s libyennes ont arreate9 Qokny Faqaom garde contre la participation de de9tention Qokny personnellement blesse9 le dernier coup et a e9te9 admis e0 l hf4pital apre8s l accident et les partisans d une campagne me9diatique magnifique contre ces e9ve9nements par les autorite9s libyennes et l expansion des combats entre les partisans du Qokny et les forces de la Jamahiriya dans la plupart des re9gions du Nord Tchad Tchad-Unis l opinion publique, pour la premie8re fois depuis l inde9pendance nationale en l an 1181960.Et M.: Hussein Habre9 Bgth de9claration politique de la guerre de libe9ration du nord du Tchad, y compris le bar-Ouzou, occupe9e par la Libye depuis le milieu des anne9es soixante-dix, mais a e9te9 en mesure de modifier la plupart des re9gions du Nord comme Fada et Wadi Dum et Faya Largeau ont e9te9 arreate9s ou capture9s plus de six mille Libyens dans ces guerres et au-dessus d eux, le colonel: Hafter Khalifa qui est l un des militaires Okvi en Libye, et le commandant de la re9gion de Wadi Dum, dans le nord du Tchad, et a ensuite poursuivi Houmt Habre9 se glissa meame Ouzou, apre8s la libe9ration du Ouzou plus d un mois a e9te9 en mesure de la Libye de la re9occupation la re9gion comme une zone de conflit entre les deux pays, mais les autorite9s tchadiennes e0 re9pondre e0 cette profession pour entrer profonde9ment dans le territoire libyen pour la premie8re fois dans l histoire de la lutte pour de9truire le camp Almattn bonne sud de la Libye dans ce camp, of9 il appelle les autorite9s tchadiennes, le mal camp! Loin de la frontie8re tchadienne, une centaine de kilome8tres et est situe9 dans la zone, la frontie8re entre le Tchad et le Soudan et l Egypte et la Libye. Apre8s cette e9tape audacieuse par le gouvernement de Habre9, la Libye a reconnu le gouvernement de Habre9 et a appele9 e0 la ne9gociation pour re9soudre la crise entre les deux pays par des moyens pacifiques de l Organisation de l unite9 africaine et la me9diation au niveau re9gional ont e9te9 l accord de cessez-le-feu entre les deux pays en vertu de la De9claration, qui a Sheikh Ibn Umar et l organisation d une fourchette les routes?Dirige9 par ses rivaux nationaux, Habre9 a e9te9 visant e0 libe9raliser Ouzou par tout moyen, toute guerre ou la paix d abord et puis regardez dans la question de la libe9ration des prisonniers de Libyens au Tchad.Dirige9 par le colonel Kadhafi cherche e0 l utiliser pour faire pression sur le Habre9 pour la libe9ration de ses prisonniers au Tchad, puis chercher dans le diffe9rend sur le Aouzou eatre fait plus tard en organisant un innovateur de Kadhafi, connu sous le nom du Corps des e9le9ments arabes et islamiques comprenant mozarabe du Tchad et l Afrique du NordVotunaip Sheikh bientf4t amene9 e0 choisir la voie de nationaux sans Vtsaleh he9sitation avec le gouvernement de Habre9-ne9gocie9 irakiens Habre9 Fienh imme9diatement la teate de la diplomatie tchadienne ministre des Affaires e9trange8res du Tchad et en la fin des anne9es du sie8cle dernier, lorsque ses fonctions de ministre des Affaires e9trange8res du Tchad, Fbhsh nationale et son signe l efficacite9 diplomatique de la diplomatie marocaine dans la critique grave? Et que lors de leur premie8re rencontre face ge9ne9ralement comprise entre: Habre9 Kadhafi depuis Aadaihma long, le Maroc, dans le cadre de la me9diation re9gionale pour re9soudre la crise de la situation Tchad chroniques libyenne avait besoin du Tchad pour re9soudre le proble8me Ouzou en premier et ensuite prendre la parole sur la question des prisonniers, alors que la libe9ration situation libyenne des premiers prisonniers, puis de ne9gocier la question de la Ouzou Dans ces discussions a e9te9 la signature de la Convention-cadre pour mettre un plafond sur les ne9gociations directes et indirectes pour re9soudre la crise et l e9chec des parties au cours de cette pe9riode, la ne9cessite9 de transfe9rer le dossier e0 la Cour internationale de Justice pour trancher le litige, of9 il e9tait de la de9le9gation tchadienne conduite par Habre9 adhe8re e0 sa position et appelle e0 la ne9cessite9 d e9tablir un plafond pour ces ne9gociations jusqu e0 ce que pie9ge9s dans une divergentes des pourparlers sans re9sultat, et quand il a e9te9 la signature de la Convention-cadre vise9 e0 l conforme9ment e0 la point de vue de l arme9e tchadienne ceux de9couverts Cheikh Ibn culture Umar arabe aussi bien que du cf4te9 frane7ais qu il ya des irre9gularite9s dans le texte arabe de la Convention sur la faveur de la Libye, ce qui geane la diplomatie marocaine a pre9pare9 ces textes Les excuses e0 la partie du Tchad de manie8re non intentionnelle, c est la position nationale du cheikh fait le colonel Kadhafi ne sera pas lui pardonner jusqu au moment of9, quand, appele9 e0 la Libye en 2007, tous les leaders de l opposition et le gouvernement du Tchad e0 la Libye pour ne9gocier une re9conciliation du Tchad e0 Syrte, en Libye a e9te9 la seule condition pour Kadhafi c est que je ne suis pas assister Sheikh Omar e0 la Libye dans la de9le9gation de dirigeants de l opposition.Le cheikh des rares personnages malgre9 occupe9 des postes e9leve9s dans l c9tat du Tchad, comme le ministre de l c9ducation de l c9ducation et pre9sident de l organisation du Conseil de la re9volution de9mocratique, et ministre des Affaires e9trange8res du Tchad que les progre8s et l ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis d Ame9rique et un conseiller du Pre9sident de la Re9publique sous la pre9sidence de: Idriss Deby, en de9pit de toutes ces positions ne pas tirer un droit minimal dans le cas de la corruption financie8re et immoral, mais que, en de9pit de ces postes n a pas eu un me8tre de terre dans la patrie et e0 l exte9rieur du Tchad Tchad.Deuxie8mement, la responsabilite9 historique de Omar Cheikh Ibn en question, le brouillage e0 N djamena, nous voyons que dans notre estimation de la question du consentement au retrait de la non-justification de la coalition, qui comprend entre lui et Abdul Wahid Aboud et le ge9ne9ral Nouri Odoma par Dieu et mis Adam Jacob, cette alliance a e9te9 une des plus grandes alliances te9moin de l opposition tchadienne dans l est du Tchad et l occasion e9tait excellente, mais l une des rares occasions qui ne sont pas seulement d unifier l opposition arme9e e0 l encontre du syste8me, mais d e9laborer des profils de l unite9 nationale e0 l avenir les de9clarations prospectives re9elle afin d envoyer le syste8me actuel et, par conse9quent, e0 notre avis ce fut une occasion vaut plus que les sacrifices de toutes les parties en particulier des chiffres nationaux, comme le cheikh de sauver ce qui peut eatre sauve9.Oui, il ya ceux qui tirent le doigt e0 la de9cision de l urgence du de9sengagement n a pas: M. Abdul Wahid Aboud et en faisant glisser le Sheikh, Oui, les restrictions ont e9te9 plus d occasions d apporter les changements ne9cessaires dans une alliance, mais que cela ne justifie pas la de9cision de se retirer en fonction des clans en particulier Cheikh, qui ont cherche9 beaucoup et sce9narios propose9s beaucoup de fe9de9rer l opposition avant que la coalition et l erreur de l utilisateur que le retrait rapidement de9sinte9gre9 groupe retrait mais colis retourne9 Cheikh d organiser alliance Nouri nouveau, mais de bourses, qui a rate9 une normalisation chance et ouvrir la porte e0 la dispersion et de laisser le cheikh de la re9gion e0 s exiler en France et e0 la he2te de9but du phe9nome8ne de brouillage e0 N Djamena dans le cadre de ses forces ont fui vers le triangle frontie8re entre le Tchad, le Soudan et l Afrique centrale dans les autres groupes des forces d opposition arme9s tchadiens.Les groupes qui ont mene9 des batailles fe9roces contre le re9gime en place en 1312 2010 m, of9 le gouvernement tchadien a subi des pertes et des e9quipements lourds e0 la suite de ces batailles opposition farouche quand il a annonce9 que le gouvernement des pertes comme suit:Environ 85 personnes ont e9te9 tue9s ou blesse9s et il y avait cinq officiers supe9rieurs, le gouvernement parmi les morts, comme les dirigeants de: le domaine commandant Osaca John Arch et le commandant adjoint de terrain jeu. Hannu colonel lord Lugou Hakuma et le lieutenant Idris sans l arc, ainsi que pour la perte de kit et de mate9riel militaire.Mohammad Sharif JacoPour le reste de l interview

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !