Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: ven 30 Nov 2012

Tchad : Le mécontentement d’un conseiller à la présidence de la République

D’après un conseiller qui requiert l’anonymat, il ya 3 catégories de conseillers à la présidence des itno’s : les conseillers spéciaux, les conseillers chargés de mission et les conseillers techniques. C’est aussi la même présidence du monde où il ya une pléthore de conseillers mais très mal consultés par leur chef le président. Ils ne sont que des conseillers figuratifs qui ne perçoivent que leurs salaires et indemnités. De même, beaucoup de conseillers n’ont jamais vu le président de la République physiquement, très étonnant mais vrai. D’après le même conseiller, ce dernier temps Deby est réellement souffrant et tout est planifié et dirigé par Hinda. A l’exemple de Leila Trabelsi, Hinda a la main mise dans toute la corruption généralisée du pays. D’abord elle a placé tous ses frères et sœurs dans tous les postes stratégiques. Même la maman de Hinda, une vielle de 70 ans est Daafm à la CNPS. Aujourd’hui beaucoup de fonctionnaires l’appellent « madame 30% », par ce que dans tous les grands marchés au Tchad, Hinda exige sa part (soit 30% du marché) sinon le marché sera purement et simplement résilié ou le fonctionnaire sera gravement sanctionné ou même demis de ses fonctions. La récente bavure sur le DG de l’ANIF qui a été rétrogradé du grade de général au simple soldat, rien que pour avoir pu déceler un réseau de corrupteurs avec à leur tête Hinda Trabelsi prouve la mauvaise gouvernance au Tchad. Ainsi toutes les autorités civiles et militaires, rendent compte quotidiennement à la première dame. Pour preuve les ordres de Hinda sont beaucoup plus exécutés que ceux de Deby. Nous sommes dans un pays endeuillé et dirigé par une première dame entourée des marabouts et des fétiches.

  Junior James        

Journaliste indépendant

 N’djamena 

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter