Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: ven 3 Mai 2013

Tchad : Vrai coup d’Etat ou canular de Déby ?

Qu’est-ce qui se passe au Tchad ? Bien malin qui saurait répondre à pareille interrogation ; le pouvoir de Déby fait état  d’une tentative de déstabilisation , perpétrée le 1er mai 2012, que la vigilance de ses services aurait découverte à temps et suivie en temps réel depuis … quatre mois. C’est cette perspicacité qui aurait permis la mise hors d’état de nuire des «comploteurs» qui, d’ailleurs, seraient au frais à l’heure actuelle, et au nombre desquels se trouverait un député de l’opposition tchadienne, Saleh Makki.

Mais un rapide survol de l’histoire de cette nation révèle que depuis François Tombalbaye, ce pays est en quête permanente  d’une introuvable paix ; pêle-mêle il fit l’expérience de  coups d’Etat qui l’assaillirent ;  de guerres ouvertes (parmi lesquelles celle qui l’opposa à la Libye à propos de la Bande d’Aouzou), de rébellions et enfin de guerre presque permanente l’opposant à un autre voisin, le Soudan.

Il est à présent trop tôt pour connaître les tenants et les aboutissants du présent «coup d’Etat». Réelle tentative de déstabilisation ou savant canular inventé par Déby pour assouvir des desseins inavoués ? L’avenir nous le dira peut-être. A supposer que la présumée tentative de putsch soit avérée, il faut à présent espérer que ses auteurs seront traités dans un cadre purement républicain, et recevront un traitement (châtiment ?) qui cadre avec les mécanismes de l’Etat de droit. Des«comploteurs» au nombre desquels un  député opposant au régime de Déby a encore été arrêté. Quel sort lui sera réservé ? on s’interroge !

Pourquoi pareille inquiétude ? Tout simplement parce que l’on se rappelle qu’en février 2008, suite à la percée des rebelles qui s’approchèrent et menacèrent  dangereusement N’Djamena, un opposant notoire au régime du président Déby s’évanouit dans la nature comme par enchantement ; à ce jour, personne ne peut dire où il se trouve… A supposer que les «auteurs» de la présente tentative présumée de déstabilisation subissent le même sort, on en viendrait à se demander si la race des opposants politiques au régime du président Déby n’est pas en voie de disparition.

Une chose est claire : nul ne saurait ni encourager ni même tolérer la prise du pouvoir d’Etat par des voies non démocratiques, soit. Mais la même logique commande de reconnaître  que l’exercice solitaire du pouvoir, pratiqué par moult dirigeants africains, conjugué avec une certaine forme de domestication du pouvoir d’Etat, à laquelle s’ajoute une prédation certaine  des richesses nationales…  fait le lit d’une certaine forme de révolte qui peut se traduire par ce type d’aventure.

Ces derniers temps, on a fait le panégyrique de Déby ; le sens de l’altruisme et du dévouement dont il fit preuve en envoyant ses soldats se sacrifier au Mali en fait en ce moment un héros certain ; reste à savoir si pareil sacrifice est suffisant pour qu’il se paie le luxe d’user d’artifices pour éliminer des«ennemis» politiques gênants ; à pareille interrogation la réponse est négative, surtout que, dans la demeure tchadienne, tout n’est pas rose ; alors, Monsieur le président, si on y allait mollo ? C’est tout le monde qui y gagnerait,  et la nation entière qui en sortirait grandie !

 Jean Claude Kongo

 

Source : lobservateur.bf

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter