Bienvenue sur votre site de référence, TCHADHANANA :  Mardi 14 Janvier 2014 La « Wargoulade » est le terme désormais retenu par nous, ressortissants du BET non soumis et non liés au système criminel, mafieux et pervers du régime MPS pour désigner les faits et actes posés par les nôtres qui volontairement ou inconsciemment se prêtent à des bassesses qui humilient et avalisent toute notre communauté. Au-delà de notre modeste communauté, nos actes aux cotés des ITNOS portent préjudice à notre pays tout entier et nous interpellent au plus haut point.Lire la suite en page centrale
                                                                                                                                                          Version anglaise Version arabe
Publié le: sam 24 Nov 2012

UMP : Juppé à la peine

Mission impossible pour Alain Juppé ?La médiation qu’il doit opérer aura du mal à se concrétiser.Car le climat n’est toujours pas à l’apaisement à l’UMP.Les insultes ont encore volé bas hier.«Un parti politique, ce n’est pas une mafia (…) Ce n’est pas un endroit où on peut étouffer les affaires, refuser de dire la vérité», a ainsi lancé François Fillon sur RTL. «Ce terme» de mafia «est profondément choquant, c’est totalement indigne et inacceptable», a rétorqué Jean-François Copé qui a affirmé qu’il n’accepterait jamais de se «faire voler la victoire». «La vérité», c’est que «Fillon est profondément mauvais perdant», a-t-il jugé.

Copé s’en est pris également à Juppé : «Il pose son ultimatum tous les jours! Il n’a rien reproché à François Fillon, alors qu’il a exprimé de très nombreux désaccords à mon égard et même dit assez clairement que j’avais passé la ligne jaune.»

Le maire de Bordeaux a en effet pour mission de former une instance collégiale de cinq membres, chargée de livrer ses conclusions sous quinze jours sur le vote des adhérents, à partir notamment des travaux de deux commissions internes à l’UMP, la Commission de contrôle (Cocoe) et la Commission des recours.

Mais cette dernière, composée de neuf membres, est depuis deux jours au centre d’une énième polémique interne, les fillonistes la soupçonnant d’être aux mains de l’équipe Copé. «Je n’accepterai aucune des conclusions de la commission des recours, les seules que j’accepterai sont celles d’Alain Juppé», a dans un premier temps assuré Fillon… avant finalement d’accepter de la saisir à la demande de Juppé! Et Copé de répondre au contraire que seul vaut «le verdict» de cette commission, même s’il accepte «le regard attentif et impartial de la médiation Juppé».

Or, posant ses conditions hier, Alain Juppé a demandé que les membres de la commission des recours ayant soutenu l’un ou l’autre des candidats se retirent, pour éviter tout conflit d’intérêts. Alors que Fillon a immédiatement accepté, Copé a rejeté cette idée, de même que le président de ladite instance qui a laissé entendre qu’aucun de ses membres ne se dessaisirait… Dimanche, à 19 heures, Copé, Fillon et Juppé se rencontreront dans «un lieu encore indéterminé».On imagine l’ambiance !

Selon un sondage BVA, la guerre Copé -Fillon provoque des ravages sur la cote des deux hommes. Auprès de l’ensemble des Français, Copé s’écroule et perd 22 points, la responsabilité de la crise lui étant le plus fortement ment imputée.Fillon chute aussi, mais moins lourdement, en baisse de 11 points et reste majoritairement apprécié avec 52% de bonnes opinions. Auprès des sympathisants de l’UMP, la baisse est à peu près équivalente pour les deux hommes (-15 pour Copé, -13 pour Fillon).

Jean-Pierre Bédéï

 Source : ladepeche

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Pour plus de sécurité, veillez entrer la bonne réponse. *

Copyright © 2006 - 2013 — TCHADHANANA. Tous droits réservés | Développé par Ing. A.C Djorkodei
Merci pour votre visite !
Tweeter